Comment calculer la capacité d’autofinancement d’une entreprise ?

Publié le : 19 mars 20226 mins de lecture

La réalité économique d’une entreprise se transparaît à travers les principes comptables mis en œuvre. Ces principes sont l’image même de la situation financière d’une organisation donnée ainsi que de résoudre les problèmes posés dans un même cadre de référence. Mais avant d’envisager de créer votre entreprise, pensez d’abord à connaître la méthode de calcul de la capacité d’autofinancement. C’est une nécessité essentielle pour tout jeunes ambitieux qui veulent fonder leur propre entreprise. Qu’est-ce que c’est et comment la calculer ?

Qu’entend-on par capacité d’autofinancement d’entreprise ?

La capacité d’autofinancement d’une entreprise désigne la différence qui existe entre les résultats encaissés et les charges engendrées par l’activité. En effet, elle présente l’ensemble des revenus bruts restants au bout d’un exercice comptable. Autrement dit, la capacité d’autofinancement d’entreprise mesure en total les excédents de trésoreries qui permettent à l’entreprise d’acquitter ses charges ou bien d’investir selon le choix de l’entrepreneur. D’où l’entreprise peut rembourser ses emprunts, rétribuer ses actionnaires et par-dessus tout épargner pour prémunir les périodes rouges (période où l’entreprise traverse des moments difficiles sur le côté financier). Sur ce, lorsque cette capacité d’autofinancement est en positif, l’entreprise n’a nul besoin des financements externes pour le bon fonctionnement de son activité. C’est pourquoi on dit que la capacité d’autofinancement symbolise en général la capacité de financement de l’entreprise par ses propres moyens.

En outre, le montant de ce CAF permet non seulement de connaître le seuil de rentabilité d’une entreprise, mais elle aide également à désigner la capacité de remboursement de dettes. En d’autres termes, c’est l’indicateur qui désigne la puissance de flux de trésorerie et l’autonomie de la finance d’entreprise. Pour en avoir plus des informations à propos de ce sujet, veuillez visiter ce site spécialisé.

Réussissez à capacité d’autofinancement de votre entreprise ?

Deux méthodes sont à votre disposition pour calculer la capacité d’autofinancement des entreprises. Tout d’abord, il y a le calcul fondé sur l’excédent brut d’exploitation. La méthode de calcul avec ce type de base suit une formule particulière qui est :

  • Capacité d’autofinancement = Produits percevables + Excédent brut d’exploitation – Charges décaissables.
  • L’excédent brut d’exploitation (EBE) présente les ressources d’exploitation générées par l’entreprise au cours d’un exercice comptable. Il est donc important de calculer l’EBE pour déterminer la capacité de votre entreprise à engendrer des ressources de trésorerie.

 Ensuite, il y a le calcul reposé sur le résultat net. Comme sur la première méthode, le calcul appuyé sur le résultat net suit également une formule qui est :

  • Capacité d’autofinancement = charges facturées + résultat de l’exercice – produits calculés + valeur nette comptable d’éléments d’actifs transférés – produits de capitulation des éléments d’actifs.
  • Les charges facturées désignent les charges non décaissableet les produits calculés représentent les produits non-encaissables.

Comment peut-on analyser la capacité d’autofinancement d’une entreprise ?

Le fait de savoir calculer la capacité d’autofinancement est une chose, le fait de connaître son interprétation en est une autre. Généralement, une capacité d’autofinancement négative démontre que l’entreprise n’engendre pas des ressources suffisantes pour envelopper son cycle d’exploitation. Cela dit alors qu’elle devrait recourir aux financements externes comme des crédits bancaires ou des investissements d’autres associés. Bien évidemment, quand la capacité d’autofinancement est positive, cela veut dire que l’entreprise est en bonne voie, c’est-à-dire qu’elle génère des surplus d’exploitations qu’elle peut utiliser pour payer de dividendes, ou bien pour mettre en trésorerie ou en investissement.

Bref, le résultat de calcul de la capacité d’autofinancement d’une entreprise permet d’analyser tous les aspects financiers de l’entreprise. C’est un indicateur très essentiel pour connaître la santé ponctuelle de l’entreprise, mais surtout pour assurer sa pérennité.  Enfin, si vous en avez des doutes ou des problèmes sur ce sujet, n’hésitez pas à contacter les experts, vous pouvez le trouver en ligne ou les appeler directement par téléphone.

Plan du site